Avec 1 milliard d’Euros d’investissement public, on peut créer de vrais emplois durables !

Que faire du milliard d’euros que l’État s’apprête à verser pour les beaux yeux d’Auchan ?

Auchan est un grand groupe capitaliste porté par la famille Mulliez qui pèse 35 milliards, évadée fiscale implantée en Belgique qui ne paye ni l’ISF, ni les taxes sur les entreprises.

Au lieu de donner l’argent à ce milliardaire peu recommandable, L’État pourrait donner un milliard au territoire. Selon les principes de l’économie sociale et solidaire – qui respecte des principes éthiques – il serait possible de monter un programme d’accompagnement des chômeurs qui habitent le territoire. Cela a été fait dans le Nord-Pas de Calais avec la Banque solidaire, la Caisse Solidaire du Nord.

Par expérience, on sait qu’avec une telle somme, il est possible d’accompagner 25 000 chômeurs.

50 % réussissent, soit 12 500 chômeurs en moins, autant de créateurs qui REUSSISSENT et créent en moyenne 1,5 emploi, soit 18 750 emplois, c’est-à-dire :

60% d’emplois en plus

pour 9 fois moins cher

dans les 3 ans et pas dans 10 ans

50% échouent, mais pour ces derniers, l’économie solidaire a un principe : effacer la dette, conserver leurs droits au chômage, pour que les gens ne retombent pas plus bas qu’avant.

Et on est sûr de faire baisser le chômage localement en se concentrant sur :

Crédit photos @Yann Guillotin - Gonesse
Crédit photos @Yann Guillotin – Gonesse

100% de chômeurs

100% d’ habitants du territoire

100% d’emplois dans les villes et les quartiers où habitent ces créateurs

         ça diminue même de 37500 le nombre de flux sur les RER B et D,

avec la réduction de GES (Gaz à Effets de Serre) correspondants.

Cela permet de sauvegarder les terres agricoles du Triangle de G, qui continuent à produire des céréales  pour faire 20 millions de baguettes pain qui nourrissent chaque jour 120 000 personnes.

Dernier point et non des moindres : EuropaCity, si ça marche ça fait un gros arbre dans le paysage qui peut faire crever d’autres gros arbres autour. Résultat pour l’emploi l’opération risque de s’avérer négative.

Tandis qu’avec 12 500 petites pousses, ça peut faire à terme une forêt d’emplois !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *