Nouveau sursis pour les légumes du Triangle de Gonesse

Mercredi 5 décembre, l'Établissement public foncier d’Ile de France (EPFIF) poursuivait une nouvelle fois notre collectif, le CPTG, devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Pontoise. L'EPFIF espérait obtenir des juges un jugement d'expulsion à l'encontre des choux, radis, oignons, fèves, courges, cour-gettes et autres cucurbitacées qui s'épanouissent depuis mai 2017 sur le "potager militant" qui accueille tous les printemps le grand rassemblement annuel des opposants au projet EuropaCity. Cette mise en culture d'une parcelle de 1200 m2, délaissée depuis de nombreuses années préfigure très modestement le projet CARMA de production alimentaire, basé sur l’économie circulaire et la préservation des 700 ha de terres agricoles du Triangle de Gonesse.

L'avocat de l'EPFIF a poussé le bouchon encore plus loin en demandant l'interdiction perma-nente des membres du CPTG sur cet espace pourtant traversé par routes et autoroutes publiques et par un chemin dit de Gonesse à Villepinte qui est un bien commun, ouvert au public depuis les temps les plus anciens, avant même la Révolution française ! La demande de l’EPFIF reviendrait à faire interdiction de paraître dans les champs du triangle de Gonesse aux adhérents d’une des associations de protection de l’environnement qui s’opposent à la destruction de ces terres agricoles.

Notre avocat, Me Étienne AMBROSELLI, n'a eu aucun mal à démontrer que l’EPFIF ne subit au-cun trouble de jouissance et que, bien au contraire, le CPTG et tous les semeurs volontaires qui nous accompagnent donnent à cette parcelle, en bordure d'une autoroute, une fonction doublement utile, parce que rendue à la fois à sa vocation productrice maraîchère doublée d'une fonction d’expression démocratique de tous les projets dont la société civile est riche dans un temps où l'urgence climatique demande à inventer d'autres relations entre les vivants des villes et des champs.

Nous adressons UN GRAND MERCI AUX 37 "SEMEUR-SE-S VOLONTAIRES" ( voir la liste ICI )-citoyen-ne-s, militant-e-s syndicaux-ales, écrivain-es, artistes, député-e-s, sénateur-rice-s, conseiller-ère-s régionaux-ales, conseiller-ère-s municipaux-ales, ancien-ne-s ministres, qui ont adressé au juge des référés du Tribunal de grande instance de Pontoise une attestation ( voir exemple ICI ) certifiant avoir eux-mêmes semé ou planté sur cette parcelle et s'étonnant qu'une personne morale comme le CPTG puisse être poursuivie pour de tels actes.

Le tribunal a renvoyé son jugement au mercredi 23 janvier 2019.

Une décision qui réjouira tous les sauveteur-se-s des terres de Gonesse qui pourront ainsi passer de très bonnes fêtes de fin d'année et de Nouvel An sur le Triangle.

Lisez le tract d'information distribué le 5 décembre à l'entrée du TGI à Pontoise et vendredi 30 novembre devant le journal LE MONDE à l'ouverture du Colloque organisé avec l'EPFIF en présence de M. Geoffroy DIDIER, Président de l’EPFIF et Vice-Président du Conseil régional Ile-de-France en cliquant ICI.

Merci aux quelques 50 sauveteur-e-s des terres présent-e-s de bon matin au TGI de Pontoise. Admirons la créativité des différentes pancartes brandies à l’entrée du tribunal : "Ne soyez pas radis-cules", "Ne carottez pas nos terres de Gonesse", "Droit du sol pour les légumes : on est né à Gonesse, on grandira à Gonesse", "Défendons la commune libre des légumes de Gonesse" ...

Voir l'article d'Anne Collin pour Le Parisien du 8 décembre ICI

Prochaines visites sur le Triangle les dimanches 9 décembre 2018 et 13 janvier 2019

Vendredi 30 novembre, dès 9h30 un  Comité d'accueil était en place à la sortie du M° Glacière (Paris 14ème) pour accueillir les membres du CA de l'EPFIF convoqués par leur Président, M. Geoffroy DIDIER, par ailleurs Vice-Président du Conseil régional.

Six jours avant l'audience de référé au TGI de Pontoise (Val d'OIse), la vingtaine de "sauveteurs de terres" présents a distribué un appel aux administrateurs leur demandant de mettre fin à la procédure engagée par la Direction de l'EPFIF sans la moindre information ni consultation du CA..

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux

Samedi 8 décembre

TOU-TE-S À LA MARCHE POUR LE CLIMAT

de la place de la Nation à 14 h à la place de la République.

A l'arrivée sur la place de la République prises de parole et concert.

Dans cette période d’urgence sociale et climatique, le 8 décembre marchons pour sonner l’alarme pendant la COP 24.

124 marches, dans 14 pays sont déjà recensées. A Paris nous marcherons dans le cortège des associations pour porter parmi tous les porteurs de messages en faveur de la justice sociale et de la justice climatique indissociablement liées  la voix des "sauveteurs des terres de Gonesse", des opposants au projet pharaonique et climaticide EuropaCity et des artisans du projet CARMA.

- - - - - - - -

Signez la pétition contre la gare du Triangle de Gonesse

Le gouvernement offre une gare à Auchan

Le préfet du Val d’Oise a accordé le permis de construire de la gare « Triangle de Gonesse », cédant à la pression du groupe de grande distribution Auchan, qui veut construire son mégacentre EuropaCity sur les terres fertiles de la Plaine de France. « Une gare en plein champ, dans une zone sans habitant, c’est complètement aberrant » déclare Bernard Loup, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG). « Tant d’autres besoins en transports en commun urgents ne sont pas satisfaits ! Mais le gouvernement préfère céder aux lobbies, au détriment des habitants du territoire. »

Signez la pétition mise en ligne le 26 septembre 2018 par le site CYBERACTEURS.ORG

Elle prendra fin le : 26 décembre 2018

Elle sera envoyée au Ministre de la Transition Écologique et Solidaire.

- - - - -

Au Village des solutions Place de la République samedi 13 octobre, après la Marche pour le climat à Paris.

Au stand du CPTG

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) a publié, le 8 octobre 2018 , son rapport sur « Les impacts d’un réchauffement climatique global de 1,5 °C par rapport à 2 °C et les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre à suivre pour limiter le réchauffement à 1,5 °C, dans le cadre plus général du développement durable et de l’éradication de la pauvreté ». Malgré la gravité de la situation, les experts ont rappelé que l'objectif de 1,5°C reste possible mais demande « des changements sans précédent » et « des réductions d’émissions drastiques dans tous les secteurs ».

- - - - -

M. le Premier ministre, ce sont les terres qu'il faut sauver et non le projet climaticide EuropaCity !

Voilà ce que plus de 300 personnes, petits et grands, sont venus dire samedi 1er septembre sur la parcelle cultivée depuis plus d'un an par les défenseurs des terres du Triangle de Gonesse.
En cette belle journée d'été, à la veille de la rentrée, nous avions particulièrement invité les Gonessiens pour un pique-nique et une soirée de concerts, débats et projections de documentaires.

Et de 16h à 22h que la fête fut belle !

  • Merci aux artistes –tous bénévoles- qui avaient accepté d'animer la fête : le contrebassiste Antonin Pauqet, le groupe Rap FID, le chanteur HIP-HOP L'Inconsolable.
  • Merci à la marraine du CPTG, Marie-Monique Robin, qui a présenté la bande annonce de son dernier film Qu'est-ce qu'on attend ? qui sort en DVD le 4 octobre et quatre magnifiques portraits de femmes maraîchères (de France à Épinay-sur-Seine, et dans les Deux-Sèvres, mais aussi d'Argentine et du Canada), extraits de son documentaire de 56 mn intitulé Femmes pour la planète.
  • Merci aux jeunes de Gonesse membres de l'Association Nous Gonessiens qui nous ont présenté le clip EuropaCity, le climat c'est pas mon souci ! qu'ils ont tourné dans Gonesse avec la participation de l'AFCEL95 et sous la direction de la réalisatrice Émilie Carpentier, membre du collectif Les inCOPruptibles.

CLIP EUROPAD'SOUCIS ! from LA CABANE A IMAGES on Vimeo.

Les jus de fruits, les salades végétariennes, la bière et les merguez ont eu un grand succès. Et chacun a pu apprécier le coucher de soleil sur ces terres d'une qualité exceptionnelle. 

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

Découvrez notre revue de l'actualité "EuropaCity" ICI

- - - - -

Nos dimanches sur le Triangle

Pour un aperçu des travaux et récoltes effectués tous les 15 jours

depuis le printemps 2017, voir ICI.

- - - - -

Articles de presse à (re)découvrir

EuropaCity : "C'est le projet tout entier qui débloque"

30 juillet 2018 - Tout pour la croissance, rien pour l'écologie. Très beau texte de Marie DESPLECHIN en réponse au commissaire enquêteur qui a rendu le 19 juillet un rapport qui conclut à l'utilité publique des travaux et des acquisitions nécessaires à la réalisation du projet EuropaCity.

La canicule fait la joie des pompes funèbres ! FAIRE FACE avec Jacqueline Lorthiois

Article de L'équipe de Là-bas si j'y suis mis en ligne sur son site en accès libre le 9 août et rendant public un billet d'humeur envoyé le 7 août par notre amie Jacqueline LORTHIOIS et intitulé : "Prendre des mesurettes par temps de canicule : Une mise en danger de la vie d’autrui !"

Encore une "grosse bêtise" ...

Article de Jean-Luc PORQUET pour le CANARD ENCHAINE du 1er août

Rapport d'"expert" sur la DUP d'Europacity : une étude critique

Article de Pierre SASSIER pour Le Club de Mediapart (Blog)-26 juil. 2018.3 Dans cet article notre ami Pierre Sassier procède à une analyse minutieuse du rapport du commissaire enquêteur remis le 19 juillet au préfet du Val d'Oise. Depuis 2014 Pierre Sassier a publié dans son blog plusieurs dizaines d'articles consacrés à analyser le projet EuropaCity.

Le bêtisier d'Europacity 5. A quoi bon embellir l'enveloppe, si elle est vide ?

Article de Jacqueline LORTHIOIS pour Le Club de Mediapart (Blog) -1 août 2018. Jacqueline LORTHIOIS se livre à un bel exercice de démystification en nous livrant une analyse détaillée de divers aspects du projet EuropaCity habilement camouflés par les incessantes opérations de promotion-manipulation organisée par Immochan -rebaptisé Ceetrus pour essayer de faire oublier les critiques de plus en plus fortes adressées à ce grand projet inutile qui peine à s'imposer. Son article contient aussi un rappel historique très utile des 7 années écoulées et des oppositions anciennes et nouvelles qui mobilisent de plus en plus d'habitants du territoire et de toute la région.

Que pèsent les champs de la plaine de France face à des rêves de bâtisseur ?

Tribune d'Alice Le Roy pour la page Débats du journal Le Monde daté du 27 juil. 2018. Alice Le Roy enseigne l’écologie urbaine à l’IUT de Bobigny ainsi que les stratégies de communication du développement durable à l’IUT Paris-Descartes et à Sciences Po. Elle participe actuellement, dans le cadre de l’appel à projets Paris-Campagne, à l’élaboration d’une carte des expériences agri-urbaines dans et autour de Paris.

Bétonnisation. Un soi-disant « poumon vert » aux abords de l’autoroute A1

Article d'Alexandra CHAIGNON pour le journal L'Humanité du 23 juillet 2018. Article bien documenté sur la HappyVallée et ses liens avec EuropaCity

EuropaCity : le méga-projet urbain contesté qui embarrasse le pouvoir ...

Article de Pascal PRIESTLEY pour TV5MONDE Info-12 juil. 2018. Projet immobilier géant aux portes de Paris porté par des investisseurs français et chinois, EuropaCity implique la destruction de centaines d'hectares de terres fertiles les plus proches de la capitale. La contestation s'amplifie et marque des points ...

"EUROPACITY UN OVNI EN ILE-DE-FRANCE"

Un dossier de 8 pages de Latifa MADANI pour L'Humanité DIMANCHE du 28 juin présentant de façon très complète cette "opération immobilière à 3 milliards d'euros", l'opposition qu'elle suscite et le contre-projet CARMA.

"Grand retour du projet EuropaCity : 300 hectares de terres fertiles à détruire"

Une vive réaction de Mr Mondialisation (qui se présente sur son site internet comme un "think tank informel et citoyen francophone à visée internationale") après la publication du rapport du commissaire-enquêteur Bruno Ferrry-Wilczec favorable à la création de la ZAC-Gonesse, c'est-à-dire à la réalisation du projet EuropaCity.

- - - - -

Jeudi 26 juillet l’AlterTour 2018 a fait étape à Gonesse

L'AlterTour 2018 devant la boutique de promotion du projet AUCHAN-WANDA

Voir notre article ICI

- - - - -

Dimanche 10 juin 2018 le tour Alternatiba a fait étape sur le Triangle de GonesseChangeons le système, pas le climat !

NON à EuropaCity ! OUI au projet CARMA ! 

 Pour en savoir plus voir ICI

- - - - -

Fête sur le triangle de Gonesse dimanche 27 mai

Quel succès !

Merci à toutes et tous !

Pour en savoir plus voir ICI

- - - - - - - - - -

Merci les amis

Lire

Regarder les vidéos réalisées lors de l'action des clowns :

Pour en savoir plus sur les inCOPruptibles voir : ICI ou ICI

- - - - -

Appel de Marie-Monique Robin

journaliste d'investigation, écrivaine, réalisatrice

marraine du Collectif pour le Triangle de Gonesse

Cliquez sur la photo pour regarder la vidéo (2'51")

Réalisation et montage offerts par Gaëlle GIFFARD

Écoutez aussi l'interview (1'28) accordée au journal numérique REPORTERRE le 15 mai 2018 en cliquant ICI

- - - - -

 La Cour des comptes appelle à « réviser le périmètre » du Grand Paris Express

Pour lire le rapport complet (175 p.) rendu public le 16 janvier 2018, cliquez ICI 
Pour lire quelques extraits concernant la ligne 17 Nord, cliquez ICI
Pour découvrir une revue de presse des journaux Le Monde, Challenges, La Tribune et businessimmo.com, cliquez ICI

- - - - -

Découvrir le projet CARMA

 avec Jade LINDGAARD journaliste à Médiapart  - 29 octobre 2017
Cultiver plutôt que bétonner le Grand Paris

Sur le Triangle de Gonesse, à la place du complexe commercial EuropaCity et des bureaux en projet, un collectif propose de développer un projet pilote d’agriculture urbaine, CARMA.

Cliquez sur la photo pour télécharger la vidéo.

Pour en savoir plus sur le projet CARMA cliquez ICI et ICI.
Pour télécharger la version intégrale du projet CARMA (58 pages), cliquez ICI

REPORTAGE FRANCE INFO

Un grand merci à France Info !

Rejoignez la lutte contre ce projet de destruction de terres agricoles et du climat ! Refusons la dépense d'argent public pour ce projet dément !"

En savoir plus

Actualités

Écho du triangle du 29/11/2018 - Spécial convocation au TGI de Pontoise mercredi 5 décembre ICI

- - - - - - - -

Prochaines visites du Triangle

Dimanches 9 décembre 2018 et 13 janvier 2019 de 10h à 16h

Pour s’y rendre : voir les indications et le plan ICI et une description du site à découvrir ICI
- - - - - - - -

Vianney Mulliez chez le Préfet de la région Ile-de-France

Le 8 octobre dernier Vianney Mulliez, président de la branche immobilière du groupe Auchan, a eu le plaisir de déjeuner avec M. Michel Cadot, Préfet de la Région Ile-de-France. Cette invitation est une nouvelle manifestation de cette “présence des lobbies dans les cercles du pouvoir” dénoncée par Nicolas Hulot lors de son entretien sur France Inter le 28 août 2018.

Pour lire cet article, cliquez ICI

- - - - - - - -

POUR CARMA CONTRE EUROPACITY

Un ancien ministre s'engage

Pour lire le texte complet de la lettre de Christian SAUTTER et Catherine CADOU, cliquez ICI

- - - - - - - -

Jusqu’au 27 janvier 2019 au Pavillon de l'Arsenal à Paris, une exposition explore le potentiel agricole de l'Ile-de-France

Le commissaire de l'exposition, Augustin Rosenstiehl déclare à l'AFP : "Contre-exemple d'aménagement urbanistique à vocation agricole, le projet Europacity sur le triangle de Gonesse illustre "tout ce qu'il ne faut pas faire" pour rendre une ville agricole ".

L'Avant-Propos d'Anne HIDALGO au dossier de presse et à l'album de l'exposition réjouira les promoteurs du projet CARMA. ll redonne au CPTG et à tous les opposants au projet EuropaCity l'espoir de voir enfin la Mairie de Paris s'engager dans la défense des terres agricoles qui entourent la capitale et mettre fin à son soutien au projet EuropaCity et à ses opérations publicitaires dans la capitale comme le 2 août dernier avec le bien mal nommé carnaval "Happy Vallee" (voir ci-dessous).

Lire notre article en cliquant ICI

- - - - - - - -

Jean JOUZEL propose la création d’une Banque européenne du climat et rappelle son opposition à EuropaCity – Télérama

Pour en savoir plus, cliquez ICI

- - - - - - - -

Europacity, le monstre qui cache la forêt les champs dévastés

Une vidéo de 3' pour comprendre : ICI

Découvrir la dramatique histoire du territoire de Roissy dans ce brillant article publié par ScopFair architectes Paris dans son blog : Réparer le Grand Paris en cliquant ICI

- - - - - - - -

Folle nuit techno en plein champ sur le Triangle de Gonesse 08/09/2018

  A découvrir ICI

- - - - - - - -

Chantal JOUANNO marque son arrivée à la tête de la CNDP

La CNDP et sa nouvelle Présidente alertent les Ministres sur les effets pervers du saucissonnage des procédures sur le territoire de Roissy – Triangle de Gonesse !

Lire notre article du 5 août 2018 : ICI

- - - - - - - -

Happy Vallée, le faux nez d'EuropaCity

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) était présent dès 14h samedi 2 juin sur la Place de la République à Paris pour dénoncer Happy Vallée, le faux nez d'EuropaCity.

Lire notre article du 2 juin 2018 : ICI

Voir également la question écrite de Fabien GAY, Sénateur de Seine-Saint-Denis (GCRCE), adressée le 4 juillet 2018 au Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Nicolas Hulot : ICI

- - - - - - - -

Avec EuropaCity, la France va-t-elle sortir des accords de Paris ?

Voilà la question que nous posent Jean Jouzel Climatologue, Marie-Monique Robin Documentariste et écrivaine, José Bové Député européen et Yves Cochet Ancien ministre de l’Environnement dans une Tribune publiée par le journal Libération le 23 mai 2018.

Découvrir la Tribune en cliquant ICI

- - - - - - - -

Lettre ouverte à Vianney Mulliez, président d’Immochan, promoteur du projet climaticide EuropaCity

par Le collectif inCOPruptibles 29 mai 2018

Ouvrir la lettre en cliquant ICI

- - - - - - - -

Dans la GAZETTE DU VAL-D'OISE du 16 mai 2018, deux articles bien informés de Fabrice CAHEN : Triangle de Gonesse – Zac, la menace"   et "CARMA Le contre-projet des opposants à EuropaCity"

- - - - - - - -

GRAND-PARIS-EXPRESS – LIGNE 17 NORD

Enquête publique préalable à la demande d’autorisation environnementale concernant la création et l’exploitation de la ligne 17 Nord.

Lire l'Avis du CPTG en cliquant ICI

- - - - - - - -

EUROPACITY : l'État fait appel de l'annulation de la ZAC de Gonesse

C'est donc le vendredi 4 mai, au bout du délai de 2 mois ouvrant la possibilité de faire appel du jugement du TA de Cergy-Pontoise, le 6 mars 2018, annulant l’arrêté préfectoral de création de la ZAC qu'a été prise en catimini et au niveau interministériel la décision de faire appel.

Pendant plusieurs jours les médias n'ont pas réussi à avoir confirmation de la décision, jusqu'au 9 mai au matin où sur France Bleu le ministère de la Cohésion des territoires (ministre : Mézard) a assumé pour la première fois cette décision de faire appel : "Le gouvernement confirme l'intérêt de l'aménagement de la ZAC du Triangle de Gonesse". Puis le soir même à 17h47 il y a eu une brève de l'AFP. Voir notre Revue de presse des 9 et 10 mai.

Deux jours plus tôt, le 7 mai, Le Monde publiait un article intitulé "Macron : sur l’environnement, une parole forte, mais des gestes faibles". Cette décision de faire appel de l'annulation de la ZAC du Triangle de Gonesse est l'illustration que les actes ne suivent pas les belles déclarations d'intention.

Au moment où la question de l’agriculture urbaine est sur toutes les lèvres pour assurer l’approvisionnement en produits frais et de proximité d'une population de plus en plus urbaine, quel paradoxe de voir le Ministère de la Cohésion des territoires se faire le défenseur du projet le plus destructeur de cohésion qui soit apparu sur ce territoire. Faut-il rappeler ici que le projet rencontre l'opposition des principales communes limitrophes de Gonesse, de l'unanimité du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et provoque la mobilisation de 600 commerçants de Gonesse et des environs, qui viennent de se constituer en Collectif des commerçants et des salariés en colère « Europasdutout » !

Alors que la toute nouvelle Agence francilienne de la biodiversité -à peine installée par la Présidente de Région, Valérie Pécresse, en présence des Préfets d'Île-de-France et de Paris- vient d'annoncer son opposition au projet EuropaCity, la décision interministérielle de faire appel du jugement du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise confirme une nouvelle fois que le Ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, n’a pas pu, ou n’a pas su, faire prévaloir sa position et celles des différentes autorités environnementales qui sont défavorables à l’urbanisation du triangle de Gonesse : le Ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, en charge du dossier du "Grand Paris" et plus largement le gouvernement Macron-Philippe ont manifestement sacrifié le droit et l’écologie pour satisfaire certains élus du Val d'Oise qui sont piégés depuis 10 ans, dans les filets des illusionnistes milliardaires Mulliez et Wanda, pour la création d’EuropaCity.

Or la preuve est faite aujourd'hui que quiconque se penche sérieusement sur le projet Europacity en constate l’absurdité et le caractère anachronique, alors que depuis un an le nouveau Président de la République multiplie les discours sur l’exemplarité climatique et tente de refonder toute la politique étrangère française autour du respect des engagements de la COP21 et de son « Make the planet great again ! » à l'adresse du Président des USA.

Heureusement cet appel de l'État n'est pas suspensif de la décision - prise le 6 mars par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise - d'annuler la création par le préfet du Val d'Oise de la ZAC de 280 ha du Triangle de Gonesse. La décision de la cour d'appel ne sera pas connue avant plusieurs mois. En attendant cette échéance, l'ensemble de la ZAC (dont EuropaCity pour 80 ha) reste interdite et la légitimité demeure du côté des opposants.

- - - - -

Le CPTG solidaire de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Appel de COPAIn 44, Acipa, des habitant.e.s de la zad, Naturalistes en lutte : ICI

Notre communiqué de presse du 11 avril ICI.

Un historique des COMMUNIQUES COLLECTIFS des 12, 18 et 21 avril ICI.

"Expulsions à ND-des-Landes ? Un non-sens" par Léon Maillé, paysan du Larzac ICI.

- - - - -

DES LÉGUMES, PAS DU BITUME !

Après le RASSEMBLEMENT de Dimanche 8 octobre à République de 14h à 18h contre le mégaprojet EuropaCity, la mobilisation s'amplifie.

Partout en France se constituent des COMITÉS TERRES DE GONESSE. Rejoignez-les.

Si vous vous proposez d’être référent-te, inscrivez-vous ICI.

Actualités des copains

Nos amis de l'Association "AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT" ont mis en ligne une pétition

Les hypers, c’est pas super !!! Centre commercial #EuropaCity : Non merci !!!

Déjà 26 834 signatures le 14 septembre 2018. Aidez-nous à atteindre 30 000 signatures. Pour signer, cliquez ICI

- - - - - - - -

Créé par des ornithologues passionnés,

le site d'information sur l'observation et la protection des oiseaux, Ornithomedia.com - l'un des tous premiers sites d'ornithologie dans le monde francophone- vient de publier un article savant qui nous rappelle que le Triangle de Gonesse est une zone de passage et de nourrissage pour les oiseaux et les mammifères.

Découvrez l'article intitulé "Revers pour le projet Europacity : un espoir pour les oiseaux des champs" ICI.

- - - - - - - -

Arrivée du tour ALTERNATIBA 2018 sur le site du projet commercial Décathlon Oxylane à St Clément de Rivière ( 34) en périphérie de Montpellier.

Ce projet bétonnerait 24 ha de terres agricoles et espaces naturels.
- - - - - - - -

159 personnalités signent une Tribune libre "Contre la folie EuropaCity, cultiver le bien commun"

vendredi 1er déc. 2017 dans le journal Libération pour demander l'arrêt du projet de méga-centre commercial et de loisirs aux portes de Paris, porté par Auchan et l’investisseur chinois Wanda.

Découvrez la tribune avec la liste complète des signataires en cliquant ICI.
- - - - - - - -

L’ARRÊTÉ DU PRÉFET DU VAL-D’OISE AUTORISANT LA CRÉATION DE LA ZAC DU TRIANGLE DE GONESSE ANNULÉ PAR LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE

C’est une belle victoire. Merci à toutes celles et tous ceux qui l'ont rendue possible, particulièrement notre avocat, Me Étienne AMBROSELLI, et notre équipe d'avocats et de juristes bénévoles. Merci aussi aux centaines de donateurs qui nous permettent de faire face aux frais financiers inhérents à toutes les procédures juridiques.

Mais tant que les promoteurs de cette urbanisation des meilleures terres agricoles jouxtant Paris juste au sud de Roissy n'abandonneront pas la partie, nous devons poursuivre notre mobilisation. Ne lâchons rien et « à la fin c’est nous qu’on va gagner ! », comme dit le journal picard FAKIR.

Pour retrouver NOTRE COMMUNIQUE de presse, voir ICI

Pour lire notre REVUE DE PRESSE sur ce jugement, voir ICI

Pour découvrir le TEXTE INTÉGRAL du jugement, voir ICI

- - - - -

L’enquête publique portant sur le projet d’Aménagement de la ZAC du Triangle de Gonesse commencée le 8 Janvier a pris fin mercredi 21 Février 2018 à 17h 30.

A cette heure là le site avait recueilli 3439 avis numériques et 90 % d'entre vous au moins de-mandaient le retrait du projet. C'est du jamais vu ! C'est la preuve qu'un nombre très important de personnes ont conscience de l'enjeu très fort qu'il y a à préserver les terres agricoles du Triangle de Gonesse.

Encore merci à tous de votre formidable mobilisation.

Vous pouvez télécharger l'Avis du CPTG en cliquant ICI

- - - - -

Testez vos connaissances sur EuropaCity (quizz): ICI

- - - - - - - -

Le projet se situerait à Gonesse

Nous avons réalisé une cartographie des centres commerciaux du territoire.

Pour l’ensemble de l’Ile-de-France, le grand commerce représente près de 1 800 établissements. La surface totale de plancher occupée par ces commerces est, quant à elle, considérable puisqu’elle atteint 5,8 millions de m². 

En savoir plus