Des demandes d’études complémentaires partiellement entendues

Le 8 avril dernier, conformément à l’article R121-7 du code de l’environnement, nous sollicitions la CPDP afin qu’elle demande à la CNDP de décider des expertises complémentaires.

  • Une étude indépendante sur le nombre d’emplois bruts et nets que pourrait créer le projet
  • Une étude supplémentaire sur les émissions générales de polluants générés par le projet y compris les émissions liées au transport aérien des touristes dont EuropaCity est la destination et les flux de trafics liés à la réalisation de la gare du triangle de Gonesse (y compris les flux de transits)

En outre, pour la pleine information de tous, nous souhaitons que soit mis à disposition du public :

  • Les études sur la qualité des sols du triangle
  • L’étude d’impact telle que transmise à l’autorité environnementale

A ce jour nous le collectif n’a reçu aucune réponse à ce courrier.

Si une étude indépendante sur le nombre d’emplois bruts et nets que pourrait créer le projet a bien été commandité et l’étude d’impact telle que transmise à l’autorité environnementale mise à disposition, en revanche, rien sur les études sur la qualité des sols ni sur les émissions générales de polluants générés par le projet y compris les émissions liées au transport aérien des touristes dont EuropaCity est la destination et les flux de trafics liés à la réalisation de la gare du triangle de Gonesse (y compris les flux de transits). La COP 21 et les engagements sont déjà bien loin …

Télécharger (PDF, 705KB)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *