Le collectif inCOPruptibles-Lettre ouverte à Vianney Mulliez

Lettre ouverte à Vianney Mulliez, président d’Immochan, promoteur du projet climaticide EuropaCity

Monsieur le Président,
Le 23 mai dernier, David Lebon, directeur du développement d’Europacity, invité par Médiapart, minimisait l’impact climatique d’Europacity en avançant trois arguments.

Argument n° 1 : “La moitié des visiteurs viendra en transport en commun.”

Oui, bien sûr, pour les déplacements en Île-de France…
Mais plus de 90% des émissions de CO2 sera issu du transport des touristes entre leur domicile et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Argument n° 2 : “La raison de visite des gens qui viennent en avion n’est pas Europacity.

Ce n’est pas ce que dit le dossier du maître d’ouvrage : “Pour les touristes français et européens, EuropaCity représenterait une destination complète de loisirs pour un court séjour” (p. 47). Cela est d’ailleurs en phase avec la localisation, à sept minutes de Roissy-Charles de Gaulle : en quelques heures porte à porte, une famille de Manchester viendrait passer le week-end à Europacity.

Argument n° 3 : “Le gouvernement veut attirer 100 millions de touristes, il faut bien diversifier les parcours.

Cet argument est contradictoire avec le précédent. Si Europacity contribue à augmenter le nombre de touristes, alors les émissions CO2 induites sont bien à mettre à son débit.
Le Comité Régional du Tourisme d’Ile-de-France n’a pas cherché à occulter l’impact du transport aérien, qui représente dans son bilan carbone 67% de ses émissions. Il fait de la réduction du transport aérien sa priorité n° 1. Europacity va à l’encontre de cette priorité.
Le bilan carbone que nous vous avons transmis en novembre dernier montre qu’Europacity doublerait les émissions de CO2 du Groupe Auchan. Ce bilan se fonde sur la méthodologie rigoureuse de l’ADEME et s’appuie sur les chiffres fournis par les équipes d’Europacity dans le dossier du maître d’ouvrage et dans l’étude de déplacement.
Avec la COP21, la communauté internationale reconnaît que le changement climatique est le problème le plus grave auquel notre civilisation ait jamais été confrontée.  Monsieur le Président, en tant que signataire du Manifeste pour le climat, vous vous êtes engagé à réduire les émissions de CO2 du groupe Auchan.
Beaucoup de ceux qui détiennent plus de ressources et de pouvoir économique ou politique semblent surtout s’évertuer à masquer les problèmes ou à occulter les symptômes, en essayant seulement de réduire certains impacts négatifs du changement climatique.(Laudate Si’ ) Êtes-vous de ceux-là ?
Nous espérons au contraire que les valeurs spirituelles et morales  – à commencer par le respect des engagements – s’imposeront chez vous face à loi du profit, et que vous abandonnerez ce projet d’un autre âge. Tel était le sens de notre interpellation, lorsque nous sommes venus vous rendre visite lors de votre réunion annuelle.
Veuillez agréer, monsieur le Président, l’expression de notre meilleure considération.

Le collectif inCOPruptibles  –  29 mai 2018 – Par   –  Blog : inCOPruptibles

 

Pour aller plus loin, voir ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *