La vie cachée des sols

Le sol abrite plus de 25 % des espèces animales et végétales actuellement décrites. L’activité de ces organismes assure la fertilité des sols, la qualité de notre alimentation, la pureté de l’air et la qualité de l’eau. L’accroissement de la pression exercée par les activités humaines (l’artificialisation des terres et les modes intensifs de gestion agricole et forestière) et les changements globaux, menacent directement la biodiversité du sol et le bon fonctionnement des sols. Une gestion durable des milieux suppose d’élaborer des objectifs de préservation de la biodiversité et d’intégrer la valeur des services écosystémiques dans l’évaluation des projets affectant le sol.

En savoir plus sur le site du programme GESSOL “Fonctions environnementales et GEStion du patrimoine SOL”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.