Des “gilets jaunes” à “l’affaire du siècle” – 19/01/2019

Le succès de la pétition “L’Affaire du siècle” nous oblige à penser que cette demande soudaine et massive de justice climatique adressée à l’État pourrait bien être une nouvelle manifestation de la demande d’État exprimée avec force par les “gilets jaunes” depuis le 17 novembre 2018 (acte 1).

Le démographe Hervé Le Bras a montré que la carte de France des “gilets jaunes” est celle des zones rurales les plus délaissées du pays, loin des villes, celle des habitants qui perdent leurs commerces, leurs maternités, et leurs services publics … et qui sont plus en demande d’État que de baisses d’impôts.

La victoire d’Urgenda au nom des 886 citoyens aux Pays-Bas a inspiré d’autres organisations dans leur lutte pour la planète. En décembre 2018 l’indignation de la jeune Suédoise Greta Thunberg a marqué  la COP24  : “Vous dites que vous aimez vos enfants par dessus tout et pourtant vous volez leur futur devant leurs yeux”.

En Californie des multinationales du pétrole sont poursuivies par différentes collectivités et aux Philippines, c’est la Commission des droits de l’homme qui a récemment accepté d’enquêter sur la responsabilité des industriels dans le réchauffement climatique.

Dans sa Lettre ouverte du 18 janvier en réponse  à la lettre du Président de la République aux « Françaises, Français” le 14 janvier, le Président du Collectif des associations citoyennes remarque à propos du 3ème grand thème, Transition écologique, que : “La première mesure consisterait à se mettre en conformité avec les engagements souscrits par la France lors de la COP 21 qu’elle a présidée. Annuler les projets inutiles ou nuisibles pour notre environnement tels Europacity, le contournement de Strasbourg ou le centre d’enfouissement de Bure pour n’en citer que trois, afin de donner du contenu concret à vos déclarations. “

De son côté la  Fondation pour la nature et l’homme, considère que la réponse aux “gilets jaunes” ne peut être seulement fiscale. La FNH demande l’application de l’objectif “zéro artificialisation nette”, un moratoire sur la création de nouvelles zones commerciales et de loisirs et de grands projets comme EuropaCity. (voir le Communiqué de l’AFP du 18/01 intitulé “”Gilets jaunes”: la crise de l’étalement urbain”).

Pour aller plus loin, voir :

  • L’appel des initiateurs de la pétition “L’Affaire du siècle” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.